La Table du Titanic. 40 recettes avant l’iceberg, Xavier Manente

À bord du Titanic, attablez-vous avec les passagers et partagez ce qui, sera pour nombre d’entre eux, leur dernier plaisir. Les dîners, servis avant le naufrage aux passagers des différentes classes, ont la saveur d’un monde disparu dont ils restituent fidèlement le faste et la réalité.
Voici cent ans, dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, le RMS TITANIC heurte un iceberg au large de Terre-Neuve. Le plus grand et le plus luxueux des paquebots, réputé le plus sûr, coule en quelques heures. On comptera 1 500 personnes disparues. Environ. Car les livres de bord n’étaient pas aussi bien tenus qu’ils auraient dû l’être…
Dès la catastrophe, fut mise en cause une certaine arrogance de l’Occident, ivre de sa domination sur le monde. Peu avant la Première Guerre, le naufrage du Titanic révèle les deux faces de la Belle Époque : un art de vivre, hérité du XIXe siècle, raffiné jusque dans la surabondance et un féroce clivage social, amplifié par l’élitisme britannique dont la structure même du navire porte l’empreinte, avec ses trois classes strictement compartimentées.
Rien ne résume mieux cette bivalence que la « table » du RMS TITANIC. À chaque classe, sa salle à manger, son menu, sa cuisine, ses manières de servir, son protocole et son décorum. Un « restaurant à la carte », hors classe, couronne l’ensemble : celui de la suprême distinction. Laquelle a un prix.

La Table du Titanic. 40 recettes avant l’iceberg
Écrit par Xavier Manente
2012
Publié par Alma Éditeur, Paris
Français
__ × __ cm | ___ pages
Lien pour commander le livre